Coronavirus au travail : avec ces mesures, vous limiterez le risque de propagation du virus dans votre organisation

A l'heure actuelle, des dizaines de Belges ont contracté le coronavirus (Covid-19). Votre organisation suit probablement de près l'évolution. Avec quelques règles de prévention, vous limiterez le risque de propagation du coronavirus dans votre organisation.

Le nouveau coronavirus Covid-19 se propage de manière similaire à la grippe. Lorsqu'une personne infectée tousse ou expire, elle expulse de petites gouttes de salive qui contiennent le virus. Ces gouttes se déposent sur les surfaces et les objets comme les bureaux, les claviers et les téléphones.

Les collaborateurs qui touchent ces surfaces ou objets infectés et touchent ensuite leurs yeux, leur nez ou leur bouche, peuvent ainsi être contaminés. S'ils sont à moins d'un mètre d'un patient atteint du coronavirus, ils courent également le risque de contracter le virus via de minuscules gouttelettes de salive.

Eviter la contamination grâce à des actions préventives

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande différentes mesures préventives pour éviter la propagation du coronavirus sur le lieu de travail.

Ces mesures peuvent s'avérer utiles pour toutes les organisations, même si aucun collaborateur n'est infecté. Si le coronavirus fait quand même irruption dans votre entreprise, ces mesures permettront d'endiguer, voire d'arrêter, sa propagation.

Veillez à avoir des postes de travail propres et hygiéniques
Nettoyez régulièrement les surfaces (comme les bureaux et tables) et les objets (par exemple : téléphones et claviers) avec un produit désinfectant. Le contact avec des surfaces contaminées est l'un des principaux moyens de propagation du coronavirus.

Demandez à chaque collaborateur ou visiteur de se laver régulièrement et correctement les mains

Stimulez les bonnes habitudes en matière de toux et d'éternuement

  • Tousser et éternuer de manière responsable est essentiel pour lutter contre la propagation du coronavirus. Affichez donc des posters informatifs et diffusez-les aussi via les canaux internes.
  • Proposez des mouchoirs en papier et prévoyez des poubelles fermées pour jeter les mouchoirs utilisés.

Définissez des directives claires

  • Les travailleurs qui sont en bonne santé, même s'ils ont été en contact avec une personne infectée, peuvent venir travailler normalement. Les travailleurs qui sont malades et ont (peut-être) été en contact avec le virus doivent rester à la maison. Ils contactent leur médecin traitant par téléphone pour lui demander conseil.
  • Un collaborateur est infecté ? Dans ce cas, tous les travailleurs qui présentent une toux modérée ou une faible fièvre (à partir de 37,3°C) doivent rester à la maison. Vous ne pouvez pas obliger les collaborateurs qui ne sont pas manifestement malades à rester à la maison, sauf si vous êtes disposé(e) à leur verser leur salaire normal.
  • Communiquez de façon univoque si la situation de votre organisation change et affichez clairement les dernières informations et directives dans l'entreprise. Supprimez les informations dépassées pour éviter toute confusion.

Vous trouverez de plus amples informations sur les conséquences des mesures de prévention au niveau du droit du travail dans nos Q&R ou sur le site du SPF Emploi.

Préparez-vous à une contamination

Les mesures ci-dessus vous aideront à freiner la propagation du coronavirus. Il existe quand même une probabilité qu'un collaborateur soit contaminé et transmette le virus à ses collègues. Mieux vaut donc anticiper les mesures nécessaires pour assurer la continuité de vos activités en cas de propagation du coronavirus dans votre organisation.

Définissez un plan d'approche en cas de contamination. Il décrira :

  • la façon dont vous protégerez votre personnel, les autorités et personnes à contacter et le responsable à cet égard ;
  • la façon dont vous identifierez les collaborateurs présentant un risque, sans pour autant les stigmatiser. Par exemple : les travailleurs qui ont récemment voyagé dans une région infectée ou présentent un risque accru de tomber gravement malade, comme les plus de 65 ans, les personnes souffrant d'affections chroniques graves ou dont l'immunité est affaiblie.

Afin de vous préparer à une éventuelle épidémie de coronavirus – ou une autre menace – vous pouvez dresser un plan de continuité des opérations. Vous y mentionnerez les mesures et communications possibles pour garantir votre prestation de services. Même si une partie de vos collaborateurs, fournisseurs et clients sont indisponibles pour cause de maladie ou de restrictions locales en matière de voyage.

Ce plan se penchera notamment sur les processus qui ne peuvent pas être interrompus, ou uniquement temporairement, sur les moyens nécessaires, le nombre de collaborateurs et les fonctions indispensables...

Toutes les réponses sur le coronavirus regroupées au même endroit

Que faire si vous avez prévu un voyage d'affaires dans une région infectée ? Les travailleurs malades doivent-ils ou peuvent-ils se rendre chez le médecin du travail ? Mensura a regroupé les réponses aux questions fréquentes.