Retour au travail : travailler de nouveau ensemble en toute sécurité

A partir du 9 juin, nous pouvons retourner progressivement au travail. Ce n'est pas une mince affaire, nous sommes loin d'en avoir fini avec le coronavirus. Comment organisez-vous le travail, dans le respect de la sécurité et du bien-être des travailleurs et des clients ? Un plan par étape pratique.

Les employeurs et les travailleurs sont confrontés à une période difficile. A partir du 9 juin, un retour hebdomadaire au bureau sera à nouveau possible. Et à partir du 1er juillet, l'obligation relative au télétravail sera même totalement supprimée. Mais l'assouplissement ne signifie pas notre retour à la normale. Au cours des six à neuf prochains mois, les organisations prendront des mesures progressives et flexibles en vue d'adopter un mode de travail avec plus de contacts (étroits) entre les collègues ayant longtemps été obligés de travailler à domicile. Malgré l'accélération de la campagne de vaccination, les risques n'ont pas encore disparu. De nouvelles variantes du virus circulent et l'on ne sait toujours pas combien de temps les vaccins actuels ou l'immunité collective offrent une protection efficace.

En même temps, il y aura également un impact notable au niveau psychosocial. En effet, tout le monde ne se sent pas (encore) en sécurité pour revoir les collègues, prendre à nouveau le train ou le bus, etc. Dans un autre article de blog, nous vous donnons des conseils pour apporter le soutien mental nécessaire.

Le plan par étapes ci-dessous vous aidera à effectuer les préparatifs les plus importants. Vous trouverez des informations supplémentaires sur les mesures corona dans notre guide général.

Etape 1 : préparez-vous pour le retour au travail des travailleurs

Etablissez une planification intelligente
Cela semble évident, mais ce n'est pas le cas dans la pratique : le retour des travailleurs au travail ne peut se faire en toute sécurité qu'avec une planification réfléchie. Travailler par étapes – par exemple, étaler le retour des collaborateurs sur plusieurs jours de la semaine – vous donne le temps de surveiller l'impact et de faire des ajustements si nécessaire.

Vous devez savoir à tout moment combien de collègues sont présents ou autorisés à l'être. Utilisez pour cela un système d'enregistrement ou de contrôle. A l'aide d'affiches claires, vous pouvez également indiquer visuellement combien de travailleurs peuvent se trouver dans une pièce.

N'oubliez pas que jusqu'au 30 juin inclus, vous ne pouvez obliger personne à revenir. En outre, dans les circonstances actuelles, vous ne pouvez lier aucune conséquence positive ou négative à la présence ou non au travail. A partir du 1er juillet, le télétravail ne sera plus obligatoire et vous pourrez en tant qu'employeur décider de votre propre régime de travail.
 

Communiquez de manière claire et régulière
Le nombre de travailleurs présents ne doit pas avoir d'impact négatif sur les mesures de lutte contre la propagation du virus. Communiquez très clairement les instructions que les travailleurs doivent respecter. Indépendamment du statut vaccinal ou des résultats des tests, tous les collaborateurs doivent :

  • Continuer à appliquer les principes de distanciation sociale ;
  • Respecter les mesures d’hygiène ;
  • Porter correctement des masques buccaux si nécessaire ;
  • Respecter également les mesures sanitaires pendant les pauses déjeuner ou café ainsi qu'à l'arrivée et au départ.

N'oubliez pas non plus de répéter les consignes d'incendie et d'évacuation ou les directives de premiers secours. Il est possible que des règles adaptées s'appliquent en raison des mesures sanitaires.

L'importance de la communication n'est pas à sous-estimer : elle est la clé du succès. En informant régulièrement et clairement les collaborateurs sur les accords en vigueur, vous leur offrez un élément auquel ils peuvent s'accrocher et se fier. Soyez également ouvert aux choses qui ne sont pas encore certaines ou claires, et soyez à l'écoute des préoccupations éventuelles.
 

Donnez des conseils en matière de trajet domicile-travail ?
Le retour au travail signifiera une grande adaptation pour beaucoup. Soyez bienveillant si la planification ne se déroule pas de façon optimale au cours des premières semaines.

Prodiguez également aux collaborateurs des conseils sur l'utilisation des transports publics. Prévoyez par exemple un horaire adapté pour que tout le monde ne soit pas obligé de prendre le train, le tram ou le bus aux heures de pointe. Le covoiturage est également déconseillé pendant cette période. Le cyclisme (comme toujours) mérite des encouragements.

Etape 2 : le lieu de travail est-il en ordre ?

Assurez une bonne ventilation
Afin de prévenir la propagation du coronavirus, l'Association européenne pour le chauffage, la ventilation et la climatisation (REHVA) a publié des directives pour l'entretien et l'utilisation corrects des équipements CVC. Nous vous résumons les principales recommandations.

Webinaire gratuit « La ventilation en période de circulation virale »

Une ventilation adéquate est une mesure préventive essentielle pour prévenir la contamination. Mais un système de ventilation qui n’est pas réglé dans les règles de l’air peut avoir l’effet contraire et favoriser la propagation des aérosols – les gouttelettes d'eau infectieuses. Êtes-vous au courant de toutes les obligations ou optimisations astucieuses des systèmes de ventilation et de climatisation ? Vous le serez assurément après notre webinaire « La ventilation en période de circulation virale ».

Consultez les dates et inscrivez-vous

Prévoyez de l'eau et du savon, éventuellement un gel hydroalcoolique

Prévoyez suffisamment de savon (de préférence des pompes à savon) des serviettes en papier et des poubelles fermées, si possible avec un mécanisme à pédale. Si la distance entre l'atelier et les équipements pour se laver est trop grande, prévoyez du gel hydroalcoolique pour les mains.
 

Affichez les instructions de manière bien visible
Utilisez des affiches et une signalisation sur le lieu de travail pour rappeler aux travailleurs les mesures en vigueur :

Prévoyez des séances de nettoyage régulières
Etant donné la baisse d'occupation dans de nombreuses entreprises, le programme de nettoyage peut passer au second plan. Si nous nous retrouvons avec plus de collègues, il est temps de prévoir un nettoyage plus fréquent.

Lors du nettoyage, la priorité absolue est donnée aux surfaces, poignées de porte, interrupteurs, téléphones, imprimantes, machines à café, claviers, etc. Les pièces et équipements de travail utilisés par plusieurs travailleurs doivent également être nettoyés et désinfectés au moins à chaque changement d'équipe.

Etape 3 : soyez attentif à la santé de vos collaborateurs

Restez attentif aux symptômes de maladie
Les symptômes de maladie sont un indicateur important d'une contamination possible. Cet arbre décisionnel montre les étapes à suivre. Si un collaborateur est testé positif, le processus de contact tracing commence. Cette brochure résume les mesures nécessaires.

Des règles spécifiques s'appliquent aux tests rapides et aux autotests.

La vaccination reste un choix personnel, mais fournir aux collaborateurs des informations scientifiquement correctes peut les aider dans le processus de décision. Utilisez nos FAQ et affiches.


Offrez un soutien mental
En tant qu'employeur, vous pouvez supprimer beaucoup de pression grâce à ces conseils.

Les travailleurs qui éprouvent malgré tout des difficultés mentales (stress, charge de travail, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, etc.), qui se sentent anxieux ou qui font le deuil d'un être cher, peuvent contacter l’un de nos psychologues pendant les heures de bureau pour un entretien en toute confidentialité.

Etape 4 : implémentez une méthode hybride

Ne supprimez pas le travail à domicile
La crise du coronavirus a été le catalyseur de travail à domicile. L'élimination progressive du télétravail obligatoire ne doit pas nécessairement signifier la fin du travail à domicile. Outre, les risques du team-out, le système a aussi des avantages. De nombreuses organisations sont susceptibles d'évoluer vers une forme mixte : combiner un ou quelques jours de travail à domicile structurel avec le travail au bureau. Un excellent plan, lorsqu'il est bien organisé.