Vers votre check-list

Etablissez des règles claires concernant les contacts

En appliquant certaines mesures, vous respecterez les règles de distanciation sociale et d’hygiène dans les contacts entre l’aide-ménagère et le client.

L’aide ménagère demande immédiatement au client d’aérer l’habitation et s’informe si le client présente des symptômes pouvant indiquer une infection au coronavirus. Si c’est le cas, l’aide-ménagère ne peut pas entrer. Après s’être lavé et désinfecté les mains, l’aide-ménagère utilise un équipement de protection individuelle, y compris des gants. Juste avant de partir, il ou elle les enlève et se lave soigneusement les mains.

Pour saluer et prendre congé du client, la distanciation sociale est la règle de base. Pendant le travail aussi, la distance doit être maintenue. Si l’habitation le permet, les occupants ne peuvent pas rester dans la pièce où l’aide-ménagère travaille. Si c’est impossible, ils doivent garder une distance d’au moins un mètre et demi dans la même pièce. Si c’est impossible, l’aide-ménagère ne peut pas travailler.

Lors d’un contact avec le client, essayez de limiter au maximum l’échange de documents et d’objets. Afin d’éviter tout contact direct, l’aide-ménagère peut préparer les documents à l’arrivée et les reprendre signés au moment de partir. Bien entendu, les titres-services électroniques sont préférables.

Vos travailleurs doivent toujours avoir suffisamment de mouchoirs en papier en poche pour se couvrir le nez et la bouche lorsqu’ils reniflent, éternuent et/ou toussent. Ils doivent jeter immédiatement le mouchoir utilisé dans une poubelle, après quoi ils doivent se laver les mains.
 

Conseil: Examinez attentivement les tâches qu’un assistant de nettoyage peut effectuer dans un environnement domestique. Evitez ou reportez certaines tâches (p.ex. trier le linge sale, retirez les draps, etc.).
 

Conseil : transmettez à vos aides-ménagères nos infos concernant la toux et les éternuements, l'hygiène des mains et les précautions générales contre le coronavirus.

Créez un lieu de travail sain

De la bonne aération au travail en solitaire dans une pièce en passant par les équipements de protection individuelle : avec nos fiches d’info, vos collaborateurs et vous savez à quoi vous devez faire attention.

En ventilant correctement vos locaux, vous limitez également la propagation du coronavirus. Ouvrir les fenêtres régulièrement est donc le principal message à retenir. Si vous disposez d'une installation de ventilation, veillez à l'entretenir régulièrement et à faire remplacer ou nettoyer les filtres en temps utile.  N’utilisez pas de ventilateurs individuels qui peuvent répandre le virus.

Consultez notre poster sur la ventilation pendant Corona.

Des règles et des conseils supplémentaires ont récemment été élaborés, notamment sur la mesure des concentrations de CO2. Découvrez ici une liste d'un certain nombre de compteurs de CO2 dont les spécifications répondent à ces directives.

Pour en savoir plus, consultez notre blog

Demandez au client de laisser les portes intérieures ouvertes pendant le nettoyage. De cette façon, l’aide-ménagère n’aura pas à toucher les poignées de porte.

Si l’habitation le permet, les occupants ne peuvent pas rester dans la pièce où l’aide-ménagère travaille. Si c’est impossible, ils doivent garder une distance d’au moins un mètre et demi dans la même pièce. Si c’est impossible, l’aide-ménagère ne peut pas travailler.

Seules les réunions essentielles qui ne peuvent pas être organisées à distance peuvent avoir lieu au bureau. Choisissez un espace où vous pouvez respecter la distance sociale et limiter le nombre de participants au minimum. Conservez une liste des présences pour chaque réunion physique pendant un mois.

 

Vous souhaitez que vos employés soient informés du nombre de personnes pouvant être présentes simultanément dans la pièce ? Accrochez cette affiche à l’entrée !

Pour votre aide-ménagère, l’ascenseur est un outil essentiel pour se déplacer entre les étages dans un immeuble d’habitation. Cependant, il s’agit d’un espace réduit où il n’est pas toujours facile de garder une distance suffisante. Signalez les instructions à suivre dans l'ascenseur au moyen de cette affiche.
 

Conseil : encouragez vos travailleurs à utiliser les escaliers autant que possible, comme alternative santé.

Vérifiez ces mesures pour une utilisation de l’ascenseur en toute sécurité

Motivez vos travailleurs à toujours tenir la rampe lorsqu’ils utilisent les escaliers. Ils peuvent utiliser leur manche ou un mouchoir en papier pour tenir la rampe. Prévoyez des poubelles avec pédale dans la cage d’escalier ; au début, à la fin ou à plusieurs paliers et informez les travailleurs de jeter le mouchoir dans la poubelle immédiatement après utilisation. En outre, vous pouvez également fournir pour chaque étage un conteneur avec du gel d’alcool pour les mains afin que les travailleurs puissent se désinfecter les mains avant et après avoir utilisé les escaliers. Veillez également à ce que le nettoyage des rampes et des poignées (des portes menant à la cage d’escalier) soit inclus dans le programme de nettoyage.

Dans les voitures ou les camionnettes, il n’est pas non plus évident de garder ses distances. C’est pourquoi il est préférable que vos collaborateurs effectuent les trajets seuls dans un véhicule. Essayez d’affecter chaque véhicule de l’entreprise à un seul collaborateur. Si ce n’est pas faisable, vous pouvez essayer de compartimenter (comme dans les taxis), tous les utilisateurs doivent porter un masque et le véhicule doit être désinfecté correctement après chaque utilisation
 

Si vous venez travailler en transports en commun (train, tram, bus), suivez les instructions des sociétés de transport. A partir de l’âge de 12 ans, le port du masque ou tout autre moyen permettant de couvrir la bouche et le nez est obligatoire dans les transports publics, dans les gares, sur les quais et à bord des trains.
 

Dans certaines (parties des) villes, le masque est également obligatoire.

Vous trouverez plus de conseils concrets dans cette fiche d'information

L’aide-ménagère ne prend pas sa pause ou son lunch dans la pièce où se trouvent les occupants. Si le temps le permet, il est préférable qu’il ou elle prenne sa pause à l’extérieur.

Veillez à un environnement de travail propre

Outre une hygiène des mains suffisante pour vos collaborateurs, un nettoyage minutieux des ustensiles de nettoyage est également crucial pour prévenir la propagation du coronavirus.

L’aide-ménagère doit toujours porter des gants en nitrile. Avant de commencer à travailler, il ou elle doit désinfecter les ustensiles de nettoyage (p. ex., brosse, aspirateur, raclette, seau) et les points de contact (p. ex., interrupteurs, poignées de porte, plateaux de table, évier, télécommande, boutons de chasse d’eau, robinets). Avant son départ, l’aide-ménagère répète ces actions. La désinfection peut uniquement être faite avec les produits prescrits. Si, pour ce faire, l’aide-ménagère utilise les produits du client, la dilution prescrite doit être respectée.

Accrochez des instructions clairement compréhensibles sur l’hygiène des mains près de chaque lavabo. Informez les travailleurs de fermer le robinet d’eau avec une serviette en papier ou avec le coude après s’être lavé et séché les mains. Soulignez également l'importance d'une bonne hygiène des toilettes. Concrètement : laisser les toilettes propres, tirer la chasse d'eau et fermer le couvercle des toilettes.
 

Conseils : Points d’attention dont il faut tenir compte lors de l’utilisation de l’eau de Javel en tant que produit nettoyant ou désinfectant.

 

Téléchargez notre poster concernant hygiène de mains

Prévoyez suffisamment de savon — de préférence dans des pompes à savon — des serviettes en papier et des poubelles fermées, si possible avec un mécanisme à pédale.
 

Evitez l’usage des sèches mains électriques ou des essuie-mains.

Ces mesures préventives s'appliquent à l'éthanol (la base du gel d'alcool pour les mains) en grande quantité (à partir de 5l)

Avant tout, le risque de contamination au coronavirus par les déchets est minime. Une collecte correcte et efficace des déchets est néanmoins cruciale pour éviter des risques supplémentaires en matière d’hygiène et de santé. Retirez immédiatement les poubelles ou les sacs pleins du lieu de travail. Quiconque collecte les déchets doit porter des gants.

Comment enlever correctement les gants ? Lisez les instructions.

Soyez attentif à la santé de vos collaborateurs

Quiconque présente des symptômes, rentre chez lui. Qu’en est-il de la santé mentale de vos travailleurs ? Et vos aides-ménagères ont-elles reçu les bonnes informations sur les premiers secours ?

Cet arbre décisionnel montre les étapes à suivre. Si le test du travailleur est positif, le processus de traçage des contacts démarre. Cette brochure résume les mesures nécessaires.

Les collaborateurs qui éprouvent des difficultés mentales (stress, charge de travail, équilibre entre vie professionnelle et vie privée), qui se sentent anxieux ou qui font le deuil d'un être cher, peuvent contacter l'équipe psychologique de Mensura pendant les heures de bureau pour un entretien en toute confidentialité. 
 

Nous pouvons également activer une ligne d'assistance téléphonique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour votre personnel. Vous souhaitez obtenir plus d'informations à ce sujet ? Envoyez un courriel à aspects-psychosociaux@mensura.be.

Questions fréquentes sur le coronavisus et bien-être psychosociale

Même si vos collaborateurs de langue étrangère maîtrisent assez bien notre langue, il se peut qu'ils ne saisissent pas toutes les nuances. Cela peut déboucher sur des malentendus. C'est pourquoi vous devez également fournir à vos collaborateurs des informations de base dans leur langue maternelle.

Téléchargez des affiches, des FAQ et des fichiers audio contenant des informations sur le coronavirus dans différentes langues

Il est important que vos aides-ménagères sachent comment se soigner en cas de blessure.


CONSEIL : Consultez les consignes de premiers secours pendant la crise du Corona de SPF Emploi, Travail et concertation sociale.

Pour en savoir plus, consultez cette infobrochure

Les masques buccaux font partie de la stratégie de déconfinement. S’il est important de les porter, il convient avant tout de continuer à respecter la hiérarchie des mesures de prévention. Concrètement : si la première mesure dans la hiérarchie ne peut pas être respectée, la mesure du niveau inférieur s'applique, et ainsi de suite.
 

Le port de masques buccaux figure au bas de la liste, et n’est recommandé que lorsqu’il s'avère impossible de respecter toutes les autres mesures.
 

Hiérarchie des mesures de prévention 

  1. Restez chez vous, surtout si vous êtes malade.
  2. Limitez vos contacts sociaux physiques.
  3. Privilégiez le travail à domicile si votre fonction le permet.
  4. Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon.
  5. Maintenez une distance d’au moins 1,5 mètre, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  6. Portez un masque buccal dans les transports en commun et endroits publics très fréquentés ou selon les directives régionales en vigueur localement.

Infographic : 'Voici comment porte un masque en toute securité'

Ici vous trouverez d'autres renseignements sur les masques buccaux

Vous avez une question sur la situation spécifique à votre lieu de travail ?

Nous vous aiderons avec plaisir ! Contactez votre contact de confiance ou notre bureau régional.

E-learnings sectoriels pour vos collaborateurs

En cette période marquée par le coronavirus, comment informer vos collaborateurs sur la manière de travailler en sécurité tout en préservant leur santé ? Nos e-learnings spécifiques à votre secteur vous aideront à répondre au mieux à toutes les questions que vous vous posez !

Découvrez l’e-learning pour votre secteur