22-06-23

Q&A – Quelles sont les prescriptions techniques pour un extincteur ?

Chaque organisation est légalement tenue d’installer des extincteurs mobiles. Aussi bien la législation européenne que la législation belge stipulent les prescriptions techniques auxquelles les appareils doivent répondre.
Quelles sont les exigences légales ? Et à quels éléments devez-vous prêter attention lors de l’achat d’un nouvel extincteur ?


En bref

Les extincteurs qui répondent aux normes européennes et belges sont de couleur rouge et portent le label BENOR. Les exigences supplémentaires dépendent du type d’appareil et de moyen d’extinction. Une analyse des risques ciblée vous permettra de déterminer le type d’extincteur nécessaire dans votre organisation. Nous allons vous présenter les différences entre les différents types d’extincteurs et les prescriptions connexes. 

Normes européennes et belges

Les extincteurs vendus ou utilisés dans notre pays doivent répondre à la fois aux normes européennes et à une norme belge (BENOR). Comme cette dernière s’appuie sur les normes européennes, le label BENOR est suffisant pour indiquer la conformité des extincteurs. 

En outre, les fabricants ou les installateurs peuvent appliquer des prescriptions complémentaires aux normes européennes et belges.
 

Type d’extincteur : portatif ou mobile ?

La norme européenne distingue les extincteurs portatifs et les extincteurs
mobiles : 

  • Extincteur portatif : ce type d’appareil porte le label BENOR s’il est conforme à la norme EN3. 
  • Extincteur mobile : ce type d’appareil porte le label BENOR s’il répond à la norme EN1866. 

Conseil : utilisez principalement des extincteurs portatifs, placés à des endroits stratégiques dans le(s) bâtiment(s). Vous disposerez ainsi rapidement d’un extincteur à portée de main en cas d’incendie.

Type de moyen d’extinction

Les normes EN2 et EN3 définissent les différentes classes de feu d’un extincteur et leur capacité d’extinction correspondante. Ces classes de feu indiquent les types d’incendie qu’un appareil peut éteindre et sont indiquées sur l’extincteur par les lettres A, B, C, D, E ou F. 

Une analyse des risques ciblée permet de déterminer quelles classes de feu sont présentes dans votre organisation, ainsi que le type de moyen d’extinction le mieux adapté pour éteindre un incendie. Quand un ordinateur prend feu, il est préférable d’utiliser un autre type d’extincteur que pour une friteuse en feu, par exemple. En règle générale, les organisations ont besoin d’au moins deux types de moyens d’extinction.

Quelques exemples : 

  • Extincteur à poudre ABC : cet extincteur convient aux endroits où il y a beaucoup de papier, de textiles, de liquides ou de gaz. Après l’extinction,
    son utilisation nécessite un nettoyage approfondi de la pièce compte tenu des importants résidus de poudre. N’utilisez donc pas ce type d’extincteur pour les appareils électriques.
  • Extincteur à mousse : ce type d’extincteur est généralement utilisé dans
    les bureaux, les écoles et les bibliothèques. Il est important de noter qu’à compter du 4 juillet 2025, une interdiction générale des mousses d’extinction contenant du fluor entrera en vigueur.
  • Extincteurs à CO2 : il est préférable d’utiliser ce type d’extincteur pour les zones présentant un risque électrique élevé. 

Inspection annuelle

Le Code du bien-être au travail stipule que les extincteurs doivent être inspectés chaque année par une personne qualifiée. Lors de l’inspection, elle s’appuiera sur les instructions du fabricant ou de l’installateur et, selon la norme belge (BENOR), devra appartenir à une entreprise externe.

La personne qualifiée vérifie l’état de l’extincteur après s’être assurée qu’il était du type adéquat et muni des étiquettes appropriées. Le corps est-il endommagé ? Les pictogrammes ou le texte ne sont plus lisibles ? La poignée est-elle manquante ?
Le cas échéant, l’extincteur n’est plus conforme à la législation et vous devez le remplacer. 

La durée de conservation maximale des extincteurs est de 20 ans. Cependant, les extincteurs à pression permanente et les extincteurs à CO2 dans les bâtiments devraient être remplacés 10 ans après leur date de production. 
 

Qu’en est-il des extincteurs pour véhicules ?

Il est également obligatoire d’installer un extincteur dans certains véhicules. Ils doivent alors être munis d’une étiquette BENOR-V. Une inspection visuelle annuelle est obligatoire, mais ne doit pas être effectuée par un spécialiste externe. 

La masse maximale autorisée du véhicule détermine la capacité nécessaire de l’extincteur. Dans les véhicules, on utilise généralement des extincteurs à poudre d’une durée de conservation maximale de 5 ans. 

Mensura vous aide grâce à une approche ciblée.

+32 2 549 71 00Envoyez-nous un mail