Comment garantir des lieux de travail sans risque d'incendie ?

En tant qu'employeur, vous avez souvent des urgences à régler sur le plan organisationnel. Et s'il s'agissait d'une urgence incendie ? Une bonne analyse des risques, les mesures de prévention nécessaires et une grande vigilance en matière de lutte contre l'incendie sont indispensables sur les lieux de travail.

Limiter les risques : la première urgence

Limiter les risques d'incendie dans votre entreprise n'est pas une sinécure. Il convient d'abord de procéder à une analyse approfondie des risques. Elle permet d'identifier les conditions susceptibles de déclencher un incendie, ainsi que les conséquences potentielles. Elle répond notamment aux questions suivantes :

  • quelle est la taille de votre entreprise ?
  • quelles sont les activités qui s'y déroulent ?
  • combien de collaborateurs sont présents chaque jour ?
  • quelle est la probabilité pour qu'un incendie se déclenche ?

Les réponses à ces questions déterminent les mesures de prévention nécessaires. Il est essentiel de prendre des mesures de sécurité générale. Les sorties de secours et le matériel d'extinction, par exemple, doivent être présents et signalés. Une interdiction de fumer et une obligation générale d'ordre et de propreté contribuent à éviter les situations à risques.

Veillez à ce que chaque collaborateur soit informé de la procédure d'urgence et investissez dans des formations qui permettent aux collaborateurs d'apprendre à utiliser correctement les produits ou les installations. En d'autres termes, investissez dans le « comportement anti-incendie » des collaborateurs. 

Investissez dans la formation du service de lutte contre l'incendie

Chaque entreprise doit en outre disposer d'un service interne de lutte contre l'incendie. Idéalement, celui-ci se compose de différents collaborateurs qui travaillent à différents endroits de votre organisation. Il y a ainsi toujours un collaborateur à proximité capable d'assurer un rôle de coordination en cas d'incendie.

Tâches importantes du service de lutte contre l'incendie :

  1. éviter un début d’incendie en signalant les situations à risques ;
  2. faciliter l'évacuation en donnant l'alerte en cas d'incendie, en encadrant les collaborateurs vers un lieu sûr et en aidant les services publics d'incendie ;
  3. éteindre ou maîtriser un départ d'incendie.

Vous devez préparer de manière optimale votre service interne de lutte contre l'incendie à assumer ses tâches. Comment ? Grâce à une formation ciblée, comportant un volet théorique et un volet pratique. Veillez à ce que chacun au sein de votre organisation sache qui sont les membres de ce service, afin qu'il puisse immédiatement s'adresser à eux lors d'un exercice ou d'une situation d'urgence.

Regroupez toutes les informations dans un dossier prévention incendie

Le dossier prévention incendie de votre organisation doit reprendre de manière synoptique toutes les mesures prévues : l'analyse de risques prévention incendie, le plan d'urgence interne, le dossier intervention, les plans d'évacuation, les rapports des exercices d'évacuation, les moyens de protection contre l'incendie, les données et constatations recueillies lors des contrôles et travaux de maintenance, etc. Mentionnez-y également les mesures que vous avez l'intention de prendre dans l'avenir dans le cadre du plan global de prévention et les preuves qui démontrent que votre politique de prévention est suffisante pour limiter les risques d'incendie sur les lieux de travail.

Votre dossier de prévention incendie permettra notamment au conseiller en prévention et aux services publics d'incendie d'avoir une image globale et claire de la politique de prévention dans votre entreprise.

A noter que vous devez continuellement mettre ce dossier à jour sur la base des nouveaux contrôles, des exercices d'évacuation réguliers et des risques ou situations d'incendie constatés, susceptibles d'empêcher une évacuation et une intervention rapides et sûres.

Merci à Stijn Tielemans, conseil en prévention chez Mensura.