Alcool et drogues

Les conséquences d’une consommation de drogues ou d’alcool au travail peuvent s’avérer désastreuses pour le collaborateur concerné, mais aussi pour les collègues, l’organisation et la société. En définissant clairement les risques en la matière, vous pouvez mettre sur pied des mesures de prévention et conclure des accords clairs avec tous les collaborateurs.

Faits

La prévention, une exigence légale

La consommation d’alcool ou de drogues comporte des risques considérables pour la santé et la sécurité des collaborateurs. Par ailleurs, la qualité et la productivité décroissent, tandis que les relations avec les collègues déclinent et que l’absentéisme grimpe en flèche. Les risques d’accidents ou de conflits augmentent également.

Dans le cadre de la loi sur le bien-être, l’employeur est tenu de prendre des mesures de prévention de ce genre de répercussions négatives. Cependant, l’accent doit être mis sur la prévention et non sur la sanction. Une analyse de risques constitue une première étape en vue de mettre sur pied une politique claire, d’informer les collaborateurs et de les évaluer régulièrement.

Alcool au travail : quelques chiffres L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaît qu’une consommation accrue d’alcool peut engendrer des répercussions négatives sur l’efficacité et la sécurité au travail. De même, l’abus d’alcool peut être à l’origine de toute une série de problèmes sociaux, psychologiques et médicaux.

  • En Belgique, les coûts liés à l’alcool au travail sont estimés à 2,2 milliards d’euros.
  • Ce montant équivaut à 36 % du coût global des soins de santé pour l’ensemble de la société.
  • Selon une étude du Bureau international du Travail (BIT) réalisée en 2003, l’alcool joue, selon les estimations, un rôle dans 40 % des accidents du travail. Le pourcentage de personnes souffrant d’alcoolisme au sein de la population active fluctue entre 1 et 10 % (en fonction de la définition utilisée).
  • Des études ont démontré que le niveau de productivité des collaborateurs souffrant d’un grave problème d’alcool diminuait jusqu’à 75 %.

Source : Alcool et autres drogues : manuel pour une politique de prévention au travail – Risques psychosociaux

Les conséquences possibles de l’abus d’alcool ou de drogues

  • Retards réguliers
  • Absences ou maladies fréquentes
  • Décisions erronées
  • Performances professionnelles en baisse
  • Déclin de la qualité du travail
  • Risque accru d’accidents du travail
  • Dégradation des relations professionnelles au sein du service
  • Image négative de l’entreprise auprès des clients
  • Licenciement inévitable

Mensura vous conseille

  • Sensibilisez vos collaborateurs aux conséquences des drogues et de l’alcool au travail.
  • Conscientisez vos cadres dirigeants à propos des risques et fournissez-leur les outils pour intervenir rapidement en cas de signaux indiquant un abus éventuel.
  • Demandez au conseiller en prévention ou au service externe d’effectuer une analyse qui servira de base à une politique de prévention spécifique.
  • Rendez vos collaborateurs autonomes.
  • Savoir reconnaître l’abus (naissant) d’alcool ou de drogues constitue un premier pas pour intervenir soi-même ou demander de l’aide.

Le résultat

Mensura peut vous aider à :

  • effectuer une analyse consacrée à la consommation problématique d’alcool et de drogues ;
  • identifier de manière précoce les signaux d’une éventuelle consommation problématique et intervenir de manière proactive ;
  • mettre sur pied une politique de prévention efficace consacrée à la consommation d’alcool et de drogues au sein de l’organisation ;
  • élaborer une feuille de route en matière d’approche individuelle, de renvoi et de réintégration ;
  • prévenir ou limiter la charge psychosociale engendrée par la consommation d’alcool ou de drogues.

Mensura forme vos collaborateurs

Il est évident qu’investir dans une politique de prévention en matière de drogues et d’alcool au travail porte ses fruits. Dans ce cadre, Mensura organise des formations afin d’aider les entreprises à mettre sur pied une politique en matière d’alcool et de drogues. Ces séances ouvertes ou dispensées en entreprise sont axées sur l’interaction.

Formations consacrées à l’alcool et aux drogues

Formations alcool et drogues

Formation et soutien des personnes de confiance