20-07-21

Q&A - Peut-on prendre des pauses d’allaitement après un congé d’allaitement ?

Les collaboratrices qui allaitent et sont exposées à des risques professionnels spécifiques peuvent prendre un congé d’allaitement prophylactique. En outre, celles qui allaitent peuvent prendre des pauses d’allaitement, sous certaines conditions. Peut-on combiner les deux ?


En bref, oui. Quand une collaboratrice revient d’un congé d’allaitement prophylactique, elle peut encore prendre des pauses d’allaitement jusqu’à 9 mois après l’accouchement.


Qu’est-ce que le congé d’allaitement prophylactique ?

Les collaboratrices qui allaitent et exercent une fonction qui comporte des risques pour la santé de l’enfant ont droit à un travail adapté. Exemples de risques potentiels : exposition à des substances chimiques ou à des agents biologiques.

Si aucun travail adapté ne peut lui être proposé, la collaboratrice a droit à un congé d’allaitement prophylactique jusqu’à maximum 5 mois après l’accouchement. C’est le médecin du travail (interne) qui décide si les risques professionnels justifient un congé d’allaitement.

Pendant le congé d’allaitement prophylactique, la collaboratrice ne perçoit pas de salaire, mais un revenu de remplacement de la mutualité qui équivaut à 60 % du salaire brut. Ce montant est plafonné.
 

Quelle est la différence par rapport aux pauses d’allaitement ?

Les collaboratrices qui allaitent ont droit à des pauses d’allaitement jusqu’à neuf mois après la naissance de leur enfant. Si elles travaillent quatre heures par jour, elles peuvent prendre une pause d’une demi-heure pour allaiter ou tirer leur lait. Celles qui travaillent au moins sept heures trente par jour ont droit à une heure de pause (ou deux fois une demi-heure). La mutualité octroie une indemnité aux collaboratrices pour leurs pauses.

Les collaboratrices doivent vous informer deux mois au préalable qu’elles souhaitent prendre des pauses d’allaitement. Durant cette période, elles vous remettront chaque mois un certificat médical qui atteste qu’elles allaitent.


En tant qu’employeur, vous devez proposer des infrastructures pour les collaboratrices qui prennent des pauses d’allaitement, dont un local équipé de l’eau chaude et froide.​

Besoin d’aide ?

Mensura vous donne des conseils sur mesure pour respecter au mieux la protection de la maternité. Si vous avez une question spécifique, veuillez téléphoner au +32 2 549 71 00 ou envoyer un courriel à health@mensura.be.


Mensura vous aide grâce à une approche ciblée.

+32 2 549 71 00Envoyez-nous un email