Grâce à ces 4 conseils, vous réduirez les risques d’épidémie de grippe au travail

La grippe génère chaque année une vague d’absences. Cette maladie contagieuse terrasse chaque année jusqu’à 15 % des travailleurs belges pendant 3 à 6 jours. Ces 4 mesures effectives vous permettront de lutter contre la propagation du virus dans votre entreprise.

Les personnes terrassées par la grippe restent bien entendu chez elles. Mais cela ne suffit pas à empêcher la grippe annuelle, qui peut prendre des proportions épidémiques, de pénétrer dans l’enceinte de votre entreprise. Une personne grippée peut en effet contaminer les autres dès la veille de l’apparition des premiers symptômes. De plus, certains travailleurs sont porteurs du virus sans s’en rendre compte, par exemple quand leur immunité est plus forte que le virus. Ces « porteurs » peuvent également contaminer leurs collègues.

Il est donc quasiment impossible d’exclure totalement la grippe sur un lieu de travail. L’employeur a dès lors intérêt à prendre des mesures pour éviter la propagation du virus. Ces 4 conseils vous y aideront.

1. Soyez attentif aux éternuements discrets et à la toux

La grippe peut se propager par les éternuements et la toux. En se couvrant la bouche et en utilisant des mouchoirs en papier, les collaborateurs éviteront de se transmettre le virus. Communiquez-leur par conséquent les recommandations suivantes :

  • N’éternuez ou ne toussez pas en direction d’autres personnes.
  • Toussez toujours dans un mouchoir en papier, que vous jetterez immédiatement après usage.
  • Pas de mouchoir sous la main ? Toussez dans votre propre direction, pas dans vos mains.

2. Attirez l’attention de vos collaborateurs sur l’importance d’une bonne hygiène des mains

Une bonne hygiène des mains permet de combattre les germes pathologiques. Prévoyez du savon et des mouchoirs jetables en suffisance, montrez le bon exemple et sensibilisez vos collaborateurs à un nettoyage correct des mains.

Téléchargez ici l’affiche gratuite « Une bonne hygiène des mains en 10 étapes ».

Partagez également ces conseils avec vos collaborateurs :

  • Lavez-vous les mains après chaque passage aux toilettes, ainsi qu’avant et après les repas.
  • Retirez vos bijoux avant de vous laver les mains.
  • Mouillez vos mains jusqu’aux poignets.
  • Les poignées et robinets peuvent transmettre des germes pathologiques. Evitez autant que possible de les toucher avec les mains nues.

3. Veillez à une aération suffisante

Une aération adéquate du lieu de travail est également cruciale. Une mauvaise aération permet aux virus de résister plus longtemps et facilite leur propagation. Un apport d’air frais suffisant et un système de ventilation moderne et bien entretenu réduiront les risques de propagation du virus de la grippe.

4. Protégez vos collaborateurs à l’aide d’un vaccin contre la grippe

Un vaccin réduit le risque de grippe de 80 % en moyenne. Les collaborateurs vaccinés courent avant tout moins de risques de contracter eux-mêmes le virus, que ce soit au travail ou en dehors. Ceux qui attrapent malgré tout la grippe guériront plus rapidement et auront moins de risques de complications telles qu’une pneumonie ou une bronchite.

Contrairement à ce que beaucoup de gens prétendent, la vaccination ne provoque pas la grippe. Le vaccin contient un virus inactif qui prépare l’organisme à une attaque de grippe. Dans de très rares cas uniquement, la personne vaccinée attrapera de la fièvre.

Le coût de la vaccination est négligeable si l’on considère la situation sous une perspective globale : les vaccins sont plus que rentables.