Comment distinguer burn-out et dépression ?

Le burn-out et la dépression sont tous deux des affections que l'on confond régulièrement. Cependant, bien connaître les symptômes et les causes vous permettra de proposer rapidement le bon traitement au collaborateur concerné.

La dépression et le burn-out sont deux problèmes différents : tandis qu'une personne qui souffre de dépression n'a pas de désir de vivre, un burn-out est dû à une mauvaise gestion de l'énergie.

Pourquoi burn-out et dépression sont-ils souvent confondus ? Parce que les symptômes sont très semblables. Dans les deux cas, en plus d'être triste et amorphe, la personne se retire du monde.

Il existe toutefois quelques différences subtiles qui permettent de faire la différence :

  • Une personne qui souffre de burn-out est disposée à travailler, mais elle n'en a pas l'énergie. Dans le cas d'une dépression, la personne a de l'énergie, mais elle n’a pas envie de travailler.
  • Une personne qui souffre de burn-out est active le matin, mais apathique l’après-midi. La personne dépressive est plus active lorsque vient le soir.

Symptômes semblables, causes différentes

Si les symptômes ne permettent pas de faire la différence, il n’y a aucun doute quant à la cause.

En cas de burn-out, le travail est toujours la source du surmenage. Lorsque celui-ci, qui va généralement de pair avec un stress important, est de longue durée et persistant, un burn-out peut apparaître. Le travail est la cause principale, mais pas la seule. Les aspects de la vie privée, comme des hobbies et la famille, peuvent y contribuer.

Dans le cas d'une dépression, le travail n'est que l'une des nombreuses causes potentielles. On observe une conjonction de facteurs psychiques, sociaux, médicaux, hormonaux et génétiques. Des changements de vie profonds, certains médicaments, le (manque de) soutien de l'environnement, des prédispositions génétiques… Tous ces aspects peuvent, dans une plus ou moins grande mesure, déclencher une dépression.
 

Quel rôle jouent le supérieur hiérarchique et le conseiller en prévention ?

Il est clair que le burn-out et la dépression sont deux problèmes différents, qui nécessitent des traitements différents.

Vous reconnaissez, en tant que supérieur hiérarchique ou responsable RH, les symptômes d'une dépression ? L'idéal est d'envoyer votre collaborateur chez son médecin traitant ou vers un aide spécialisée. Vous pouvez suggérer cette solution vous-même lors d'un entretien confidentiel ou elle peut être envisagée après un entretien avec le médecin du travail ou un conseiller en prévention psychosociale.

Vous soupçonnez un burn-out ? Dans ce cas, les conseillers en prévention psychosociaux apporteront une contribution précieuse, tant sur le plan collectif qu'individuel. Au niveau de l'organisation, ils détecteront à l'aide d'une analyse des risques psychosociaux les causes du stress et du burn-out, et proposeront des mesures préventives. Les collaborateurs et les dirigeants apprendront ainsi à reconnaître les signes d'un stress excessif et disposeront des techniques nécessaires pour rendre les collaborateurs plus résilients et moins susceptibles de souffrir de stress et de burn-out.

Au niveau individuel, les conseillers en prévention aideront les collaborateurs souffrant d’un burn-out en leur proposant un encadrement personnalisé. Cette solution offre également une valeur ajoutée une fois que la personne concernée est en congé de maladie. L’encadrement individuel permet en effet alors de mieux comprendre les réactions au stress et d’apprendre des mécanismes d'adaptation qui aideront à vivre les situations de stress de manière plus constructive dans l'avenir.

Il va sans dire qu'en tant que partenaire de dialogue aisément accessible, la personne de confiance joue elle aussi un rôle important. C’est surtout lorsque le responsable hiérarchique est lui-même un facteur de stress que la personne de confiance pourra écouter le collaborateur et l'aider à entreprendre les étapes suivantes.

Par ailleurs, élaborer des procédures qui prévoient des scénarios concrets et définissent les responsabilités respectives constitue une démarche essentielle pour les organisations désireuses de prévenir l'absentéisme évitable et de miser sur les Premiers Secours en Santé Mentale.

Lire tous les postes de blog sur le thème « santé mentale ».

Prévenir ou s'attaquer au burn-out et à d'autres problèmes mentaux dans votre entreprise ?

Découvrez comment une approche Premiers Secours en Santé Mentale contribue à prévenir l'absentéisme évitable dans votre organisation.

Vous souhaitez une approche sur mesure ? Nous élaborons avec vous un plan de prévention grâce auquel vos travailleurs resteront en pleine forme, dynamiques et  motivés. Pour toute question concrète concernant le burn-out chez les travailleurs, n'hésitez pas à envoyer un e-mail à l'adresse aspects-psychosociaux@mensura.be.