Une meilleure culture de sécurité dans le secteur de la construction : comment y parvenir

En 2016, 11 % des accidents du travail en Belgique ont eu lieu dans le secteur de la construction. Une solide culture de sécurité peut aider à diminuer ces chiffres. Vous souhaitez développer une mentalité d’entreprise qui se veut vigilante par rapport à tous les aspects d’un chantier sécurisé ? Ces quatre astuces vont vous aider.

1. Consacrez tous les ans du temps et des moyens à la prévention

La sécurité sur un chantier ne se fait pas du jour au lendemain. Elle doit être ancrée dans l’ADN de l’entreprise. Assimiler cette mentalité demande du temps et de l’argent. Prévoyez donc un budget annuel dédié aux mesures de prévention. A terme, l’investissement sera payant : un chantier sécurisé diminue les risques d’accident du travail ainsi que les absences, et la production n’en est pas compromise.

2. Soyez attentifs aux pièges types

Les activités risquées, un environnement de travail instable et une communication laborieuse sont les premières causes des nombreux accidents du travail dans le secteur de la construction. Tenez compte de chacun de ces obstacles. Prévoyez par exemple des formations sur le fonctionnement des machines et le matériel roulant avant qu’un collaborateur ne commence à travailler.

Une communication claire est aussi essentielle à la sécurité d’un chantier. Jaugez les connaissances linguistiques de vos collaborateurs, et celles des intérimaires lors de leur embauche. Dans le secteur de la construction, il existe une grande diversité en termes de nationalités. Dans l’idéal, les employés devraient parler au moins une langue commune. En outre, proposer des instructions sous une forme internationale peut être bénéfique. Imaginez des pictogrammes ou des images plutôt que des avertissements ou des instructions écrites.

3. En tant que responsable, montrez l’exemple

Les autres responsables et vous-même devez adopter un comportement exemplaire. Dès lors, prenez l’initiative en termes de sécurité et faites savoir concrètement qu’il s’agit pour vous d’une priorité.

Quand vous pensez de manière rationnelle et dans l’optique d’un environnement de travail sécurisé (aborder les situations dangereuses, évaluer positivement les bons gestes, communiquer régulièrement sur la sécurité et son importance), vous développez une mentalité qui poussera vos collaborateurs à suivre les règles à leur tour. Parce que c’est leur souhait et non parce qu’il s’agit d’une obligation.

Le machisme n’est pas étranger au secteur de la construction. Suivre scrupuleusement les règles est souvent perçu comme un signe de faiblesse par les employés. Ne laissez aucune place à cette façon de penser. Portez toujours un casque et des chaussures de sécurité sur un chantier. Vos employés suivront rapidement le mouvement.

Le contraire est également possible : un responsable qui ne prête pas attention à la sécurité fait plus souvent face à de la résistance lorsqu’il décide soudain d’accorder de l’importance aux mesures de sécurité ou lorsque celles-ci deviennent plus strictes.

4. Donnez des feed-back clairs et prévoyez régulièrement des toolbox meetings

Encouragez vos collaborateurs à donner des feed-back constructifs s’ils remarquent un comportement dangereux. Un consultant en sécurité peut vous y aider. Organisez régulièrement des toolbox meetings. Pendant ces courtes concertations, les responsables, leurs collaborateurs et éventuellement les sous-traitants discutent des différents aspects de la sécurité sur le lieu de travail, liés à un sujet spécifique ou non.

Durant les toolbox meetings, examinez également les incidents antérieurs et ceux qui ont été évités de justesse. Ces analyses peuvent vous en apprendre beaucoup sur les causes de l’incident et sur les moyens d’éviter de futurs incidents.

Vous pouvez partager les chiffres et les idées des toolbox meetings, par exemple en les affichant dans l’entrepôt. Ainsi, vous sensibilisez non seulement vos collaborateurs, mais vous montrez aussi que la sécurité est l’une de vos priorités.

Misez sur un lieu de travail sécurisé

Pour conclure : une structure sécurisée peut toujours l’être plus. La sécurité demande une attention continue et elle peut toujours être améliorée. Offrez des formations à vos collaborateurs sur des sujets variés, par exemple les travaux en hauteur ou le fonctionnement des foreuses. En accordant continuellement de l’attention à la sécurité sur le lieu de travail, tout le monde restera motivé à œuvrer dans cette optique.


A lire :

Faites confiance à l’expérience de Mensura

Mensura vous aide à définir une politique de sécurité. Découvrez ce que nous pouvons faire pour vous ou posez-nous votre question au numéro de téléphone suivant : +32 2 549 71 00.