Wilms

Meilleure santé et absentéisme réduit : la mission conjointe de Wilms et Mensura

Wilms conçoit et fabrique des volets roulants, des protections solaires et des systèmes de ventilation depuis 1975. L’entreprise campinoise a opté pour une intégration verticale. Elle assure toute la production, de la conception au transport, en passant par la fabrication. « Nous offrons ainsi un maximum de confort à nos clients. Mais le bien-être de nos 160 collaborateurs est tout aussi important », déclare Tina Ermgodts, Responsable RH.

Défis

  • Garantir la santé mentale et physique des travailleurs ;
  • Réduire structurellement l’absentéisme.

Solutions

  • Des ateliers et des formations consacrés au bien-être physique et mental des collaborateurs ;
  • Une séance d’introduction en vue de l’instauration d’une politique d’absentéisme.

Avantages

  • Echanges d’expériences et d’opinions sur le bien-être physique et mental ;
  • Renforcement de l’engagement des collaborateurs ;
  • Les gestionnaires reçoivent les outils nécessaires pour lutter contre l’absentéisme.

"Ons preventiebeleid creëerde een domino-effect: steeds meer medewerkers komen met eigen voorstellen aankloppen."

Notre politique de prévention a eu un effet de domino : de plus en plus de collaborateurs formulent leurs propres propositions.

Tina Ermgodts Responsable RH - Wilms


Il y a 4 ans, Wilms a introduit une politique de prévention ambitieuse. Tina Ermgodts : « Notre médecin du travail nous a conseillé de ne plus effectuer des contrôles de surveillance de la santé chaque année mais tous les 3 ans. Car ces contrôles identifient les problèmes, alors que nous voulons agir de manière proactive. Depuis, nous avons investi le budget débloqué dans une politique de prévention globale, baptisée « Wilms Gezond. »

Actions ciblées selon les tâches spécifiques

Désireuse d’aborder d’emblée de manière large sa politique de prévention, Wilms a consulté Mensura. Tina Ermgodts : « Ils nous ont donné un aperçu des différentes façons de promouvoir la santé de nos 160 collaborateurs. »

Certaines initiatives, comme la formation de deux spécialistes en burn-out, sont utiles pour tous les collaborateurs. Mais l’entreprise met aussi en place des actions ciblées. Tina Ermgodts : « Il existe beaucoup de profils parmi nos collaborateurs, des ouvriers de la production aux collaborateurs administratifs. Les diverses tâches comportent différents risques sanitaires. Mensura en a tenu compte lors de la formation « coach dos » destinée aux collaborateurs titulaires d’un brevet premiers secours . Les « coaches dos » donnent à présent des conseils ergonomiques à leurs collègues. Tout le monde profite ainsi de la formation. »
 

Impact positif sur le lieu de travail

« Wilms Gezond » est clairement efficace. Tina Ermgodts : « Nous assistons à un effet domino : les gens formulent leurs propres propositions. Par exemple, lors de l’installation d’une nouvelle machine à café, quelqu’un a demandé à ce que les boissons sucrées soient remplacées par des variantes saines. »

Nous continuons donc de tenir compte des conséquences possibles sur la santé de chaque décision. Par exemple, au moment d’acheter de nouvelles chaussures de sécurité, nous avons cherché des chaussures sur mesure au lieu de donner à chacun un modèle standard. Intégrer l’impact sur la santé dans notre politique est vraiment devenu un réflexe. Et Mensura y contribue. »
 

Toucher les collaborateurs derrière les chiffres de l’absentéisme

Début 2018, Wilms a décidé de lutter aussi contre l’absentéisme dans le cadre de sa démarche de prévention. « Car si l’on veut réduire l’absentéisme, la prévention sans une solide politique de présence reste inefficace », explique Heidi Mermans, experte en prévention des aspects psychosociaux chez Mensura.

Mais lutter contre l’absentéisme n’est pas un objectif explicite pour Wilms. Tina Ermgodts : « Se concentrer sur les pourcentages, ce n’est pas ça notre philosophie. Nous regardons les collaborateurs derrière ces chiffres. Pourquoi s’absentent-ils ? Comment pouvonsnous prévenir ces absences ? Les garder en bonne forme physique et mentale, tel est le véritable objectif de notre politique. »

Définir les règles d’absence

En collaboration avec Mensura, Wilms s’attaque étape par étape à la lutte contre l’absentéisme. Heidi Mermans : « La première phase consiste à identifier l’absentéisme et ses causes possibles, telles que la pression au travail ou la culture d’entreprise. Ces éléments ont été discutés durant une séance d’introduction et nous avons fourni des outils pour les entretiens sur l’absentéisme. »

Sur la base de cette séance, Wilms va commencer à élaborer des procédures d’absentéisme en 2019. Tina Ermgodts : « Ces accords clairs constitueront un guide de l’absentéisme pour les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs. Une campagne d’information suivra fin 2019 et nous déploierons les procédures en 2020. »
 

Approche globale de l’absentéisme

A chaque étape, Wilms se concentre sur la prévention de l’absentéisme, mais aussi sur les choses à faire et à ne pas faire pendant l’absence d’un collaborateur, ainsi que sur son retour au travail. Tina Ermgodts : « Pour tous ces aspects, nous pouvons compter sur Mensura. Mensura est un partenaire expérimenté, qui met tout en oeuvre, avec nous, pour maintenir nos collaborateurs en bonne santé physique et mentale.