Protégez vos collaborateurs avec un dépistage du cancer colorectal

Le cancer colorectal ou cancer du côlon est le 4e cancer le plus fréquent en Belgique. Qui sont les personnes les plus à risque ? Quelles sont les causes de cette maladie ? Et comment lutter activement contre le cancer colorectal en tant qu’employeur ?

Le risque de cancer colorectal est-il élevé ?

En 2018, un cancer a été diagnostiqué chez 70 468 personnes.  Pour 7 860 d’entre elles, il s’agissait du cancer colorectal. Avec 11 %, il s’agit du 4e cancer le plus fréquent en Belgique.

Le risque de cancer colorectal augmente considérablement avec l’âge. Les personnes de moins de 40 ans sont rarement touchées par la maladie. Le nombre de cas augmente fortement à partir de 50 ans. La maladie est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

Vous trouverez de plus amples informations et les chiffres les plus récents sur le cancer colorectal sur le site web de la Fondation contre le Cancer.

Quelles sont les causes du cancer colorectal ?

Les causes possibles font encore l’objet de recherches, mais il est certain que l’hérédité joue un rôle majeur.  On estime que 30 % des personnes atteintes d’un cancer colorectal présentent une anomalie génétique héritée de l’un de leurs parents. Une personne est deux à trois fois plus exposée si son père ou sa mère a également été atteint(e) par la maladie.

En outre, il existe un certain nombre d’autres facteurs de risque liés à l’hygiène de vie :

  • Mauvaise alimentation : consommation excessive d’alcool, obésité, consommation excessive de viande rouge et surtout de viande transformée.
  • Manque d’exercice physique : l’activité physique accélère le transit intestinal, ce qui réduit le risque de cancer colorectal.
  • Tabagisme : il a été scientifiquement prouvé que les fumeurs sont plus exposés au risque de cancer du côlon.

« L’hygiène de vie est évidemment un choix personnel », explique le Dr Stefan Driesen, expert en vitalité. « Mais en tant qu’employeur, vous pouvez stimuler la vitalité des collaborateurs. En mettant l’accent sur une alimentation saine dans le restaurant d’entreprise, en encourageant l’activité physique pendant les pauses et en proposant un accompagnement pour arrêter de fumer, par exemple. »

Quels sont les symptômes du cancer colorectal ?

Le cancer colorectal peut se manifester de nombreuses façons :

  • sang ou glaires dans les selles
  • transit intestinal irrégulier
  • douleurs et crampes intestinales persistantes
  • fausses envies d’aller aux toilettes
  • perte de poids inexpliquée
  • anémie
  • fatigue chronique

Mais : le cancer colorectal se développe généralement déjà avant l’apparition de ces symptômes. Le dépistage préventif est donc extrêmement important pour une prise en charge à temps.

Comment pouvez-vous protéger vos collaborateurs en tant qu’employeur ?

Le cancer colorectal n’est pas le seul cancer à constituer un risque pour la santé de vos collaborateurs. Les cancers du sein et de la prostate sont également des risques potentiels, surtout pour les plus de 50 ans. Avec le Pack de dépistage du cancer, les collaborateurs peuvent se faire tester sur une base volontaire et à titre préventif pour certains cancers courants.

Stefan Driesen : « On n’insistera jamais assez sur l’importance du dépistage préventif. Plus le cancer est dépisté précocement, moins il peut causer de dégâts. L’ablation d’un polype dans le côlon est une intervention bénigne. Mais s’il se développe en tumeur et se dissémine, le travailleur devra subir une longue convalescence et la réintégration sera également plus difficile. Le dépistage préventif du cancer constitue dès lors un élément essentiel de votre politique de bien-être. »