Prévenir les comportements indésirables au travail : vous pouvez agir

Selon une enquête récente menée par Mensura, 34 % des travailleurs belges ont dû faire face à une situation de violence sexuelle, de harcèlement, de discrimination ou d'agression à une ou plusieurs reprises au cours de l'année passée. C'est inquiétant car de tels comportements indésirables menacent le bien-être des travailleurs. Heureusement, en tant qu'employeur vous n'êtes pas impuissant, au contraire.

Une enquête auprès de plus de 10 000 travailleurs portant sur les facteurs psychosociaux au travail a montré que plus d'un tiers d'entre eux avaient été victimes de comportements indésirables au cours de l'année écoulée. Ceci est alarmant d'autant plus que toute forme de comportement transgressif aura un impact négatif important sur le bien-être mental et physique de vos collaborateurs, et donc sur la productivité de votre entreprise.

Principales conclusions de l'enquête

Les chiffres montrent que l'agression, physique ou verbale, est la forme de comportement indésirable au travail la plus courante. Environ 25 % des répondants en ont été victimes au cours de l'année passée. 13 % ont été victimes d'intimidation ou de discrimination et 2 % de harcèlement sexuel.

De plus, l'enquête montre que les collaborateurs de moins de 25 ans sont les moins souvent victimes de comportements indésirables (27 %). Par contre, le groupe des 45 à 54 ans est le plus touché (38 %). Et les femmes (37 %) subissent généralement plus souvent ce type de comportement que les hommes (32 %).

Que pouvez-vous faire en tant qu'employeur ?

Eliminer les comportements indésirables sur les lieux de travail demeure l'un des défis psychosociaux majeurs. Or les chiffres ne mentent pas : des mesures préventives sont nécessaires de toute urgence. Voici quelques points sur lesquels baser vos efforts :

  • Décrivez très clairement le comportement accepté et attendu dans votre entreprise. Par exemple, établissez un code de conduite fondé sur vos valeurs d'entreprise et les limites de comportement socialement acceptables.
  • Si vous voulez faire les choses à fond, une analyse préalable des risques psychosociaux s'impose. Ceci vous permettra d'identifier tous les risques possibles. 
  • Visez à créer un environnement de travail positif fondé sur des relations de travail respectueuses de chacun et permettant de discuter les comportements indésirables.
  • Demandez l'aide d'un conseiller en prévention externe (aspects psychosociaux) ou désignez une personne de confiance dans votre entreprise. Ainsi vos collaborateurs auront toujours quelqu'un à qui se confier s'il leur arrive quelque chose.

Quelle est la contribution de vos collaborateurs ?

Vos collaborateurs ont également un rôle clé à jouer dans la prévention des comportements indésirables. L'idéal serait que chacun soit suffisamment sûr de soi pour fixer ses propres limites. Cette infographie sur la méthode DESC, une façon d'exprimer les besoins et les sentiments de manière plus affirmée et percutante, peut les aider à cet égard.

Pour ce faire, donnez-leur les conseils suivants :

  • Prenez au sérieux les sentiments d'irritation, de peur ou de gêne. Ils indiquent que l'on vient de franchir une limite chez cette personne.
  • Rappelez-vous que nous sommes tous différents. Chacun a le droit de ne pas tolérer un comportement particulier, même si d'autres l'acceptent.
  • Indiquez clairement ce qui est inacceptable :
    • Identifiez le comportement indésirable et demandez à l'auteur de l'arrêter. Employez des phrases courtes et percutantes.
    • Soyez direct dans la façon dont vous transmettez votre désapprobation. Des soupirs, un regard exprimant la colère ou la surprise, une plaisanterie pour se jouer de la situation ... sont des façons ambiguës de dire non.
    • Votre langage corporel doit correspondre à votre discours : ne souriez pas, maintenez le contact visuel et gardez la tête haute.
    • Réagissez proportionnellement à la situation : ni trop agressivement, ni trop aimablement non plus. Sachez que l'affabilité ne fonctionne que sur les personnes qui sont disposées à respecter les sentiments (et les limites personnelles) d'autrui.
  • Même si vous n'êtes pas personnellement confronté à un comportement indésirable, vous pouvez contribuer à le combattre. Exprimez votre soutien aux victimes ou signalez un collègue qui se comporte mal.

Besoin d'aide pour établir votre politique de prévention des risques psychosociaux ?

La lutte contre les comportements indésirables au travail est essentielle si l'on veut protéger le bien-être psychosocial et l'intégrité physique de tous les travailleurs. Mensura vous y aidera volontiers. N'hésitez pas à nous contacter à psychosociale-aspecten@mensura.be.